Communiqué de presse

EN ROUTE POUR DEVENIR LE CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE LE PLUS COURONNE DE SUCCES DU MONDE – 120E ANNIVERSAIRE DE RENAULT: UNE SUCCESS STORY FRANÇAISE.

28 mars 2018 | ID: 21006
Le constructeur automobile français fête son 120e anniversaire cette année. Le pre-mier véhicule de la marque a quitté l’usine en décembre 1898, le début de douze dé-cennies d’histoire automobile remplie d’idées d’avant-garde et de concepts de véhi-cules innovants. Aujourd’hui, le groupe Renault comprend plusieurs marques, pro-duit dans 36 usines, distribue ses véhicules par l’intermédiaire de 12 000 concessions et points de vente dans 127 pays et emploie plus de 180 000 personnes. L’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi fait partie des plus impor-tants groupes automobiles présents dans le monde entier.
Renault développe la première automobile munie d’une transmission directe sans chaîne et définit de toutes nouvelles catégories de voitures avec des modèles tels que la Renault 4, le premier monospace, l’Espace ou encore le premier monospace compact, le Scénic. Premier constructeur de grandes séries disposant d’une gamme de modèles entièrement électriques, Renault figure par ailleurs au rang des précurseurs d’une mobilité à la fois pérenne et tournée vers le futur.

Les débuts de l’innovation technique.
L’innovation technique et l’orientation internationale sont des caractéristiques qui marquent déjà les premières années de Renault. En 1898, Louis Renault assemble sa première automobile dans une cabane en bois à Boulogne-Billancourt, le prototype de la future «Type A», plus connue sous le doux nom de «Voiturette». Nouveauté avant-gardiste, la voiturette est équipée d’une boîte de vitesse à trois rapports à transmission directe qui passe à la postérité comme la première «transmission sans chaîne» et qui vaut à Renault une place au premier rang des pionniers techniques.

Les premiers essais le 24 décembre 1898 se traduisent d’ores et déjà par une percée: plusieurs membres de la famille de Louis Renault commandent un véhicule le soir même, suite à une course d’essai concluante. Le 25 février 1899, Louis Renault, associé à ses frères Marcel et Fernand, fonde l’entreprise «Renault Frères». L’entreprise emploie plus de 100 personnes dès l’année 1900.

L’entreprise cristallise cette excellente réputation grâce notamment à des victoires lors de compétitions automobiles dans les années qui suivent. Renault remporte en effet le premier Grand-Prix de l’histoire des sports mécaniques en 1906. En parallèle, la marque étoffe continuellement sa gamme de produits et conquiert de nouveaux groupes de clients sur un marché en expansion rapide. Il en résulte un vaste éventail de modèles qui recèle tous les types de véhicules, de petites berlines à de grands modèles représentatifs équipés de moteurs performants.

Une organisation internationale dès les débuts.
Dès les premières années, Renault commence à exporter ses véhicules, notamment en Suisse où la S.A.V.A.R. (Société Anonyme pour la Vente des Automobiles Renault) est fondée en 1927 à Genève. Par son engagement couronné de succès au-delà des frontières du marché français, sont terrain de jeu d’origine, Renault pose la première pierre de l’internationalisation avancée de la marque. Pour être en mesure de satisfaire la demande sans cesse croissante, Renault construit une nouvelle usine sur l’Île Seguin, au milieu de la Seine.

La chaîne de montage de 1500 mètres de long qui y est implantée est à l’époque la plus longue en dehors des États-Unis. Renault produit ici notamment ses modèles quatre cylindres performants Monaquatre (1931-1936), Celtaquatre (1934-1938) et Juvaquatre (1937-1948), ce dernier modèle étant le premier véhicule de la marque doté d’une carrosserie autoporteuse et d’une suspension indépendante.

Dans les années 1920 et 1930, Renault attire tous les regards avec des voitures de luxe équipées de moteurs opulents. En font partie la type 40CV équipée d’un moteur de six cylindres en ligne de 9,1 litres, qui remporte le Rallye de Monte Carlo en 1925, ainsi que la Reinastella, qui inaugure l’ère des modèles de huit cylindres en ligne à carrosserie individuelle en 1929. L’époque se termine en beauté en 1938 avec la Suprastella.

Expansion après la Deuxième Guerre Mondiale.
Au terme de la Deuxième Guerre Mondiale, le groupe continue de miser résolument sur son expansion internationale et conquiert dans le même pour cela des segments de marché totalement nouveaux. Pour répondre aux besoins des gens pendant la période de reconstructions, Renault lance une petite voiture abordable pour de nombreux individus et qui se révèle le précurseur du succès de l’entreprise après le conflit mondial la 4CV.

Un autre best-seller Renault, la Dauphine, prend son envol en 1956. Le modèle compact est présent sur les routes du monde entier pendant une décennie. Le modèle produit sur les cinq continents contribue significativement à l’internationalisation de la marque.

Des modèles légendaires et cultes.
Compte tenu de la prospérité croissante et des souhaits de plus en plus différenciés des acheteurs, Renault développe dès les années 1960 de nouveaux véhicules qui se distinguent de leurs concurrents tant par leur autonomie formelle que par leurs concepts novateurs et leur fonctionnalité exemplaire. La Renault 4, lancée en 1961, et considérée aujourd’hui comme une voiture classique, en est un exemple éclatant. Avec huit millions d’unités, le prototype de la voiture compacte moderne caractérisée par une face arrière droite et pratique et un grand hayon est le modèle Renault le plus fabriqué jusqu’à présent.

Les débuts de la Renault 16 font l’effet d’une révolution au sein de la catégorie des voitures moyennes en 1965. Sa face arrière inclinée, le hayon pratique et la banquette arrière rabattable se révèlent tout aussi avant-gardistes que son moteur novateur à quatre cylindres en aluminium. Un autre best-seller, le Renault 5, qui réussit également le tour de force de se hisser au rang des modèles cultes, fait son entrée en scène en 1972.

Présenté en 1984, le Renault Espace incarne quant à lui un nouveau jalon de l’histoire de l’automobile. L’ancêtre de tous les monospaces européens personnifie la « voiture à vivre» suprême. Renault poursuit cette ligne avec sérieux en lançant d’autres modèles répondant au design dit One Box tels que la Twingo (1993) et le Scénic (1996).

Un acteur global pour le nouveau millénaire.
Suite à la privatisation de l’entreprise en 1996, Renault confirme à nouveau son engagement international. L’alliance conclue avec Nissan en 1999, qui favorise le soutien mutuel lors de la conquête de marchés internationaux ainsi que l’exploitation de synergies, constitue une étape cruciale. Le rachat du constructeur roumain Dacia, également conclu en 1999, ainsi que la création de Renault Samsung Motors en Corée en l’an 2000, sont d’autres marqueurs de la mondialisation de la société.

Dans le cadre de son partenariat stratégique avec AVTOVAZ, Renault contribue en outre de manière décisive au renouvellement de la palette de modèles Lada depuis 2008. En avril 2010, l’alliance Renault-Nissan et Daimler AG signent un important accord de coopération stratégique.

Fin 2013, Renault et Dongfeng Motor, le deuxième constructeur automobile chinois, décident de collaborer. La nouvelle co-entreprise Dongfeng Renault Automotive Company (DRAC) investit 870 millions d’euros dans une usine moderne située à Wuhan capable de sortir 150 000 unités par an. Un volume annuel de 300 000 unités est visé à long terme. L’usine est inaugurée début 2016.

Mitsubishi Motors est un membre de l’alliance Renault-Nissan depuis 2016.

Objectif électromobilité.
Renault se concentre tout particulièrement sur l’électromobilité. Le constructeur est le leader européen des véhicules entièrement électriques. Avec la camionnette de livraison urbaine Kangoo Z.E., la citadine Twizy et ZOE, la voiture électrique la plus vendue en Europe, Renault dispose actuellement d’une gamme complète de modèles assortis de moteurs purement électriques. Au printemps 2018, le constructeur poursuit son offensive dans le segment des voitures électriques avec la camionnette électrique Master Z.E.

Par ailleurs, Renault étoffe ses modèles crossover avec Captur, Kadjar et Koleos depuis 2013. Un modèle d’entrée de gamme sur mesure, Kwid, est par ailleurs lancé en Inde et en Amérique latine en 2015. La première de Duster Oroch pour le marché de l’Amérique du sud et d’Alaskan marque l’entrée en scène de la marque dans le segment des pick-up affichant un énorme potentiel de croissance dans le monde entier.

Le nouveau plan stratégique, boussole pour l’avenir.
Le plan stratégique «Drive The Future 2017-2022» ouvre le chemin vers l’avenir pour le groupe Renault. Dans le cadre du plan de six ans, le groupe souhaite accroître son chiffre d’affaires annuel à plus de 70 milliards d’euros et faire passer sa marge opérationnelle à plus de 7 % d’ici 2022. Le nombre de voitures vendues dans le monde doit dépasser la barre des cinq millions par an. Pour renforcer la position du groupe Renault dans l’électromobilité, huit véhicules entièrement électriques et douze modèles électrifiés devraient être lancés d’ici 2022. 15 véhicules disposant de fonctions de conduite autonome sont par ailleurs en cours de développement. Pour atteindre ces objectifs, le groupe investit 18 milliards d’euros dans la recherche et le développement.

Renault fête ses 120 ans: les principaux jalons.
Décembre 1898 Louis Renault présente le prototype de la «Voiturette»
1906 Victoire lors du premier Grand-Prix de l’histoire des sports mécaniques avec la type AK
1925 Victoire au Rallye de Monte Carlo avec la type 40CV
1927 Fondation de la société S.A.V.A.R. (Société Anonyme pour la Vente des Automo-biles Renault) à Genève
1929 Début des travaux de l’usine Renault sur l’Île Seguin à Boulogne-Billancourt
1929 Débuts de la Reinastella, le premier modèle à huit cylindres de Renault
1937 La Juvaquatre, premier modèle Renault équipée d’une suspension individuelle et d’une carrosserie autoporteuse, est lancée
1946 La 4CV, une petite voiture, est dévoilée au salon de Paris
1956 Lancement de la Dauphine
1961 Débuts de la Renault 4, le modèle Renault le plus vendu avec plus de huit millions d’unités
1965 Première de la berline à la face arrière inclinée, la Renault 16
1972 Lancement de la Renault 5
1984 Lancement de l’Espace, le premier monospace d’Europe
1993 Débuts de la Twingo
1996 Avec la Scénic, Renault lance le premier monospace compact en Europe
1999 Renault et Nissan concluent une alliance stratégique
1999 Rachat de Dacia
2005 Carlos Ghosn devient le PDG du groupe Renault
2011 Renault est un pionnier de l’électromobilité avec Kangoo Z.E.
2012 Première mondiale de la voiture électrique compacte ZOE
2013 Renault démarre sont offensive dans le segment des SUV avec le crossover Cap-tur
2016 Mitsubishi rejoint l’alliance Renault-Nissan
2017 Renault fête la présence en Suisse depuis 90 ans
2017 Le groupe Renault présente son plan stratégique d’avenir «Drive The Future 2017-2022»
2018 Renault fête son 120e anniversaire