Renault

RÉSULTATS FINANCIERS - LE GROUPE RENAULT MAINTIENT SA MARGE OPÉRATIONNELLE À UN NIVEAU ÉLEVÉ MALGRÉ UN ENVIRONNEMENT PLUS DIFFICILE AU SECOND SEMESTRE

14 février 2019
  • Ventes en hausse de 3,2 % à 3,9 millions d’unités en intégrant les marques Jinbei et Huasong depuis le 1er janvier 2018.
  • Chiffre d’affaires du Groupe en repli de 2,3 % à 57 419 millions d’euros. A taux de change comparables (1) , le chiffre d’affaires aurait été en hausse de 2,5 %.
  • Marge opérationnelle du Groupe à 3 612 millions d’euros, représentant 6,3 % du chiffre d’affaires contre 6,6 % en 2017. Hors impact IFRS 15, la marge opérationnelle aurait été de 6,5 %, en retrait de 0,1 point par rapport à 2017.
  • Résultat d’exploitation du Groupe à 2 987 millions d’euros contre 3 806 millions d’euros. Cette baisse s’explique notamment par l’impact de la crise en Argentine et de provisions liées au programme de dispense d’activité de fin de carrière en France.
  • Résultat net à 3 451 millions d’euros contre 5 308 (2) millions d’euros. Ce repli provient principalement de la moindre contribution de Nissan, en baisse de 1 282 millions d’euros. Cette dernière avait notamment bénéficié en 2017 de produits non récurrents à hauteur de 1 021 millions d’euros.
  • Free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif à 607 millions d’euros.

« Groupe Renault a maintenu en 2018 une performance élevée malgré une détérioration de son environnement. Les résultats commerciaux et financiers démontrent la résilience de l’entreprise et sa rapidité à s’adapter à un environnement plus difficile. Cette performance résulte d’une stratégie claire, d’une exécution toujours plus exigeante et des efforts de tous les collaborateurs du Groupe », a déclaré Thierry Bolloré, Directeur général de Renault.