Communiqué de presse

Renault pose la première pierre du futur magasin central de pièces de rechange en France à Villeroy (Yonne)

7 octobre 2005 | ID: 5305
  • Ce quatrième magasin central, situé en France, permet à Renault d'augmenter sa capacité de stockage, répondant à la fois au développement de l'activité et à l'élargissement de la gamme.
  • Accompagnant la croissance du Groupe à l'international, il sera opérationnel à partir de septembre 2006.
Ce nouveau magasin central de 150 000 m², extensible à 200 000 m², est constitué de quatre bâtiments. Il est localisé à Sens-Villeroy dans le département de l’Yonne. La réalisation du magasin a été confiée à CIRMAD, filiale de Bouygues Construction. Ce site s’ajoute aux trois magasins centraux de pièces de rechange actuels, situés à Cergy-Pontoise, Flins et Saint-Ouen l’Aumône, en situation de sous capacité pour absorber le surcroît d’activité pièces de rechange du Groupe.

Ce magasin permet de rapatrier sur un site Renault, répondant aux standards et aux processus logistiques de l’entreprise, les stocks déportés sur plusieurs prestataires (11 sites en France, pour une surface totale de 240 000 m², en complément des 215 000 m2 de surfaces des trois centres existants), et ainsi d’améliorer la performance logistique, en réduisant l’éclatement géographique. Il accueillera toutes les familles de pièces hors règlementées.

Une premier bâtiment sera livré en juin 2006. La livraison des trois autres bâtiments s'échelonnera jusqu'en mars 2007. L'exploitation du site commencera en septembre 2006. Le magasin sera totalement opérationnel fin 2007.

Avec ce nouveau site, Renault vise à garantir une meilleure maîtrise du service en qualité, coûts et délais pour les clients et à améliorer son schéma logistique sur l’ensemble des centres de distribution, en optimisant leurs surfaces et la répartition des produits. Ce quatrième site devrait permettre à Renault de disposer d'une logistique d'excellence aux meilleurs standards mondiaux.

Ce nouveau site emploiera à terme plus de 300 personnes recrutées principalement par des embauches extérieures qui seront complétées par des mobilités internes du personnel des sites de Cergy et de Flins.